« Le tabac tue 73000 personnes en France. J’ai choisi de combattre ce fléau. »

Une vaste opération de communication nommée « Un Moi(s) sans tabac » va démarrer à partir du 10 octobre 2016 par la remise gratuite d’un kit censé aider les fumeurs souhaitant stopper toute consommation de tabac.

Santé Publique France espère ainsi les accompagner en dispensant des conseils astucieux comme consulter un spécialiste, suivre un calendrier et calmer le stress par des astuces de détente.

L’usage des substituts nicotiniques est fortement indiqué puisqu’ils « augmentent de 50% les chances de rester non-fumeurs« .
De la même façon, « la cigarette électronique peut constituer une aide pour arrêter ou réduire sa consommation de tabac et permet de réduire les risques de développer des maladies graves, comme les cancers.

Le paradoxe de cette opération de communication largement inspirée de la campagne nationale d’entraide à l’arrêt du tabac britannique se situe dans le fait que le Parlement européen dans un premier temps puis l’Etat français  par la suite ont classifié la cigarette électronique dans la catégorie « produit du tabac » alors qu’elle n’était que produit de consommation courante, et mis en place les interdictions inhérentes à ces mêmes produits.

Ainsi, en ce mois d’octobre, je m’autorise à évoquer la cigarette électronique pour ce qu’elle est, soit un moyen de se tenir à distance du tabac durablement et ainsi éviter « des maladies graves, tels les cancers« , appuyant ainsi la démarche de Santé Publique France et invitant les fumeurs à tenter l’arrêt d’une substance notoirement nocive, à l’origine indéniable de plus de 70 000 décès annuels.

Mais ce soutien enthousiaste et inconditionnel à Santé Publique France dans une démarche de santé nécessaire me voit passible d’une amende de 100 000 euros puisque la Loi Santé dernièrement adoptée condamne « toute publicité et propagande pour la cigarette électronique ».

Quelle est donc cette contradiction ?
… contradiction portant atteinte à la liberté d’expression auprès de tous ceux, nombreux, qui souhaitent dire à leurs proches, famille et amis, qu’il existe un dispositif susceptible de les aider, s’ils le souhaitent, à stopper leur consommation de tabac et l’interdiction formelle de toute publicité pour ce dispositif, validée par décret ?

Durant ce « Moi(s) sans tabac », Santé Publique France assure donc la promotion d’une cigarette électronique soumise aux mêmes interdictions que les produits du tabac, devant répondre à des normes hors du commun, interdite de publicité dans une volonté de stopper son développement et vraisemblablement, de museler les acteurs de son secteur.

Cet article n’est ni provocation, ni propagande pour la cigarette électronique.
Une certaine logique et un brin de discernement me font écrire que si mes mots doivent être assimilés à de la propagande, alors les autorités de Santé Publique françaises sont également passibles de poursuites durant ce « Moi(s) sans Tabac » en préconisant l’usage de la cigarette électronique pour arrêter de fumer quand la Loi interdit désormais sa promotion.

« Chaque année, le tabac tue 73 000 personnes en France. J’ai choisi de combattre ce fléau. C’est le sens des mesures fortes que j’ai prises, dont la mise en place du paquet neutre. Aujourd’hui, avec l’opération « Moi(s) sans tabac », nous franchissons une nouvelle étape : créer un mouvement collectif, fédérateur en nous adressant directement aux fumeurs. Plus d’1 fumeur sur 2 souhaite arrêter de fumer, « Moi(s) sans tabac » va les y aider. »
Marisol Touraine

banniere-arom-team2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :