Indiscrétions au Ministère de la Santé

  • Madame la Ministre, nous pouvons vous affirmer aujourd’hui que la cigarette électronique peut solutionner les problèmes liés au tabagisme. C’est vraiment un excellent moyen de réduction des risques qui doit être promu pour aider les citoyens à se guérir du tabac.
  • Ah bien, dites-moi, je ne m’attendais pas à cela. Depuis des années, on me dit que ce dispositif est incertain, qu’on ne sait pas très bien ses effets sur l’organisme et qu’il faut appliquer le principe de précaution.
  • Mais justement, Madame la Ministre, les années ont passé et de nombreuses études sont venues éclaircir les zones d’ombres. Nous savons aujourd’hui qu’elle semble 95% moins nocive que le tabac fumé et de nombreux spécialistes de la santé la préconisent aux fumeurs pour endiguer les dégâts considérables de leur tabagisme. L’approche a changé, il est maintenant évident que ce dispositif électronique est plus efficace encore que les substituts pharmaceutiques.
  • Vous préconisez donc un changement de politique en ce qui concerne la cigarette électronique ?
  • Tout à fait. Nous savons que vous êtes très impliquée dans la lutte contre le tabac et vous avez là un moyen radical d’agir enfin efficacement. Promouvoir la cigarette électronique est l’idéale solution. Vous savez, l’Europe se trompe depuis longtemps en interdisant l’usage du Snus qui, lui aussi, pourrait réellement inverser la courbe du tabagisme. Il ne faudrait pas faire de même pour de la vapeur qui pourrait sauver de nombreuses vies.
  • Je vous entends, mais le Parlement européen ne semble pas être de votre avis puisqu’il nous oblige à une règlementation stricte.
  • Le Parlement européen semble avoir légiféré à un moment où les données n’étaient pas à jour. Il a commis l’erreur d’inclure un outil de réduction des risques dans une directive sur les produits du tabac. Il a fait un amalgame entre nicotine et fumée quand il fallait voir là une délivrance des toxiques de la cigarette. Nous ne pouvons aller dans le même sens si nous voulons vraiment lutter contre les méfaits du tabac.
  • Il est pourtant difficile d’aller contre cette directive…
  • Nous avons encore le choix à l’heure qu’il est. La directive devant entrer en application deux ans après son adoption par le Parlement européen, nous avons encore l’opportunité de la refuser en la dénonçant et non de l’appliquer sans la raisonner. Il est possible de la modérer. Il est aussi possible de la contourner, vous le savez aussi bien que moi.
  • Je ne sais pas…
  • Madame la Ministre, vous avez toute latitude pour agir en faveur de la santé de vos concitoyens. Si vous appliquez simplement la directive européenne, vous soutenez implicitement l’industrie du tabac en privant les utilisateurs de cigarette électronique de ce qui les empêche de fumer. Si vous légiférez comme vous le demande l’Europe, vous ferez entrer en application des décrets plus sévères pour ce dispositif que pour la cigarette traditionnelle. Les gens ne vous le pardonneront jamais et vous accuseront de faire le jeu des industries avant de vous soucier de la santé publique. Le dilemme est là. Vous serez responsabilisée.
  • Je le dis depuis le tout début de ma prise de fonction dans ce ministère, mon souci est la santé.
  • Alors, vous savez ce que vous devez faire, Madame la Ministre. La santé est dans la vapeur nicotinée, pas dans la fumée.


Ce dialogue a sûrement eu lieu dans le secret d’un bureau du Ministère de la Santé mais il est tenu pour fictif.

 

MARISOL TOURAINE

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Vapolitique

"Il n'y a qu'en criant juste qu'on peut faire taire ceux qui chantent faux"

Le Vaporisateur Personnel

Chers élus, les vapoteurs sont de votre côté, ils sont vos alliés dans cette guerre, nous menons le même combat, le combat contre le tabac, ne l’oubliez pas !

%d blogueurs aiment cette page :