Quand les hygiénistes détiennent la vérité

Les hygiénistes de la lutte contre le tabac nous expliquent que la cigarette électronique ne peut être un moyen d’arrêter de fumer, que le geste de porter son ecig aux lèvres est trop identique à l’acte de fumer, que rejeter de la vapeur c’est comme rejeter de la fumée et que cette combinaison nicotine inhalée, vapeur expirée pourrait tenter la jeunesse au mimétisme.

Les associations luttant prétendument contre le tabac font volontairement un amalgame pour discréditer le vaporisateur personnel. L’ancienne école monte au créneau : pour arrêter de fumer dignement, il faut savoir souffrir. « Quit or die », comme disent les anglo-saxons. Marche ou crève, arrête-toi ou meurs !

Ce qui les dérange le plus en fait, ce n’est pas ce fameux mimétisme pour la jeunesse. Argument fallacieux facilement démontable. Si on ne veut pas inciter la jeunesse au tabagisme, commençons par interdire le tabac ! N’est-ce pas ?
Non, ce qui semble les exaspérer, c’est cette facilité à oublier totalement le tabac en usant de la cigarette électronique.

Quoi ? Le vapoteur ne souffre pas ? Le vapoteur ne fume plus ? Mais non, regardez-le recracher la fumée ! Comment pouvez-vous dire qu’il ne fume plus, vous le voyez bien de vos yeux !

Les hygiénistes n’aiment pas ce qui est trop facile. Ils veulent le mérite.
Stopper net le tabac sans aucune aide est valeureux. Souffrir du manque. Toucher du doigt l’impact de la fumée sur chaque organe. Porter la croix de décennies d’un tabagisme outrancier. Là, tu es méritant, jeune padawan. En toi est la force de résister au mal suprême.

Et à bien y regarder, les hygiénistes n’aiment pas non plus ceux qui tentent de se défaire de leur addiction au tabac à l’aide des substituts nicotiniques. Bon, certes, il ne faut pas trop les décrédibiliser non plus, il se pourrait que « certains » tapent sur les doigts, mais l’acte de coller un patch ou la mastication de gommes n’est pas plus reluisant.
Après tout, les fumeurs ne cessent d’affirmer qu’ils ne sont pas addicts, ils peuvent bien se passer de nicotine, quand bien même serait-elle pharmaceutique !

Bref, les hygiénistes de la lutte contre le tabac ne sont pas clairs dans leur tête.
Ils ne cessent d’agiter le drapeau rouge des dangers liés à la fumée. Ils serinent les effets nocifs sur l’entourage. Ils décrivent à longueur d’année les maladies engendrées par le tabagisme et se démènent pour préserver la jeunesse d’une tentation si néfaste.
Mais, quand on leur explique gentiment qu’il existe un moyen de s’éloigner du tabac avec la vape, ils perdent tout sang-froid. Quoi ? La cigarette électronique ? Mais, ça ne va pas, non ?

En fait, l’ecigarette regroupe tout ce que les hygiénistes exècrent. Le fait de se tenir à l’écart de toute consommation de tabac par un placebo est lâche. Et ce fameux vaporisateur contient exactement tout ce qui fait de son utilisateur un addict paresseux.
Il fait mine de fumer en inhalant de la nicotine vaporisée tout en se faisant plaisir en testant toutes sortes d’arômes. Pire que le pauvre fumeur qui tente de s’extraire au tabac par les substituts pharmaceutiques !

Car, les hygiénistes de la lutte contre le tabac veulent endurcir et punir ces misérables fumeurs, coupables de faiblesse d’avoir un jour allumé une fatidique cigarette. Ils doivent expier leur faute, comprendre leur erreur et faire acte de contrition. On n’arrête pas de fumer sans prise de conscience de ses pêchés !

La cigarette électronique ne sera jamais reconnue comme une alternative au tabac par les hygiénistes. Ils portent bien leur nom, elle n’est pas hygiénique.
Elle n’est pas propre juste parce qu’elle rappelle trop le mal, l’acte de fumer. Et pour cette raison, elle n’entrera jamais au Panthéon de la meilleure arme contre le tabac.

En ce moment, les hygiénistes montent au créneau. Ils sont partout pour expliquer que la vape est sale, que la vape est dangereuse, que la vape n’est pas un moyen et que la vape doit disparaître. Ils tapent du pied, se ruent sur les gens, crient fort, sanctionnent. Non, la vape n’est pas la solution !

Problème, les hygiénistes sont sensés se battre contre le tabac. Faut-il rappeler que la cigarette électronique ne contient pas de tabac, ne dégage pas de fumée, n’est pas un produit de combustion et ne recèle pas les 7000 substances d’une cigarette ?

Le rôle associatif de tous ces gens très actifs dans les médias, sur les réseaux sociaux, est en train de se perdre dans des méandres d’hypocrisie. Ils ne font plus de la lutte anti-tabac mais de la traque anti-vape. Tout en méprisant ce qui est pourtant leur but primaire : vaincre un tabagisme à l’origine de plus de 70000 décès annuels.

Peu importe si le vapoteur ressemble à un fumeur. Il ne FUME plus. Il échappe à une combustion dévastatrice, il ménage ses organes.
Mais, aux yeux des hygiénistes, il est coupable.
Il devient lobbyiste d’une industrie quand il défend son vaporisateur tout en exposant sa propre expérience. Il endosse des étiquettes sordides quand il tente d’expliquer que les pouvoirs publics ne cherchent pas de véritables solutions à un énorme problème de santé publique.
Le vapoteur est coupable juste parce qu’il a peut-être arrêté de fumer, mais il ne mérite pas son titre d’ex-fumeur pour ne pas avoir fait le moindre effort pour se désintoxiquer. Il est un simple imitateur, tout aussi drogué et content de l’être, un vrai usurpateur !

Les hygiénistes de la lutte contre le tabac sont des gens irresponsables.

emotionheader5798786227

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Vapolitique

"Il n'y a qu'en criant juste qu'on peut faire taire ceux qui chantent faux"

Le Vaporisateur Personnel

Chers élus, les vapoteurs sont de votre côté, ils sont vos alliés dans cette guerre, nous menons le même combat, le combat contre le tabac, ne l’oubliez pas !

%d blogueurs aiment cette page :