La Charte d’Ethique Professionnelle des Journalistes

27 novembre 2014 – Une étude japonaise démontre les dangers de la cigarette électronique…………..

→ Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ; il ne peut se confondre avec la communication. Son exercice demande du temps et des moyens, quel que soit le support. Il ne peut y avoir de respect des règles déontologiques sans mise en œuvre des conditions d’exercice qu’elles nécessitent.

En matière d’information sur la cigarette électronique, aucun journaliste ne se donne la peine de « vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier des informations de qualité. »

La notion d’urgence dans la diffusion d’une information ou d’exclusivité ne doit pas l’emporter sur le sérieux de l’enquête et la vérification des sources.

La plupart des titres de l’actualité sur la cigarette électronique ne sont que des copier-coller d’articles alarmistes ou d’études non conformes ou sponsorisées par des industries intéressées. Pour justement pallier à l’urgence, tous les médias ne font que de la reproduction d’articles pour paraître en Une.

Un journaliste digne de ce nom tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles.

En ne vérifiant aucune source, le journaliste ne fait que colporter des rumeurs pour la plupart infondées : cigarette électronique dangereuse, cancérigène, toxique, accidents domestiques, dangerosité de la nicotine. Il ne représente pas l’intérêt du consommateur.

Un journaliste digne de ce nom exerce la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles viennent.

La plupart des articles sont alimentés par des études le plus souvent douteuses, dans tous les cas biaisées. Les journalistes ne vérifient pas les potentiels conflits d’intérêts qui sont à leur source et relaient les informations comme étant de source sûre. Pour un lecteur lambda, il y a tromperie.

Un journaliste digne de ce nom dispose d’un droit de suite, qui est aussi un devoir, sur les informations qu’il diffuse et fait en sorte de rectifier rapidement toute information diffusée qui se révèlerait inexacte.

De nombreuses études sérieuses démontrent fréquemment que les informations alarmistes n’ont aucun fondement. Les journalistes ne font jamais machine arrière pour rectifier leurs articles erronés. En ce qui concerne la cigarette électronique, de nombreuses études attestent d’une moindre nocivité de l’ecigarette par rapport à la cigarette traditionnelle et de son réel potentiel en matière de réduction des risques pour la santé. La plupart des journalistes ne font pas état de cet impact majeur sur la santé et de ce fait n’informent pas les consommateurs.

Un journaliste digne de ce nom cite les confrères dont il utilise le travail, ne commet aucun plagiat.

Tous les articles disponibles sur le net en matière de cigarette électronique sont identiques lorsqu’une étude prétendue négative survient (voir photo ci-dessous).
Aucun travail d’investigation n’est effectué. L’information erronée est partagée à outrance.

complot

Je vous laisse savourer cette charte…

Amanda

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :