« Je rêve d’une ordonnance »…

A l’issue du vote pour l’approbation de la directive sur les produits du tabac par le Parlement européen, englobant la cigarette électronique dans un article 18 sulfureux, de nombreuses réactions ont émergé.

« Je rêve d’une ordonnance sur laquelle on pourrait associer patchs et e-liquide. »
Que penser de telles affirmations émanant d’éminents docteurs en médecine ?…

A la veille du vote du Parlement européen, il y eut un lever de bouclier des vaper’s européens, hurlant leur désaccord pour l’intégration de la cigarette électronique dans les produits du tabac.
De nombreuses actions furent menées pour stopper l’intention flagrante de l’Europe de briser l’expansion de cette nouvelle alternative au tabac. Mais rien n’y fit…

Après avoir évité sa classification dans les produits pharmaceutiques fin 2013, nos dirigeants européens ont usé de subterfuges pour sortir l’ecig des produits de consommation courante et en faire un produit du tabac plus règlementé encore que le tabac lui-même !

Et le 26 février 2014, la cigarette électronique devint envers et contre tous ses utilisateurs comme de nombreux chercheurs, médecins et tabacologues, le jouet de nos dirigeants !

Les mesures adoptées à son encontre sont démesurées :

– les flacons d’e-liquide ne pourront excéder une contenance de 10ml
– les réservoirs de plus de 2ml seront interdits
– un délai de 6 mois sera imposé aux fabricants avant toute commercialisation
– les ventes transfrontalières seront interdites
– toute publicité pour la cigarette électronique sera interdite
– le taux de nicotine ne pourra excéder 20mg/ml

Autant dire que l’avenir de la vape se dessine sous  forme de minis, dotées de cartouches inviolables, totalement inefficaces mais qui profiteront réellement à l’industrie du tabac et éventuellement à une industrie pharmaceutique à qui l’on ne refuse aucunement une incursion dans ce marché… juteux !
Et oui, par un tour de passe-passe incroyable, l’ecigarette pourra également se retrouver dans le giron des laboratoires pharmaceutiques jusqu’à présent court-circuités, y compris par nos députés européens ! Magie d’un trilogue qui a manipulé le projet de texte initial adopté en première lecture et soumis un texte lourdement modifié, d’article 18 en article 20, pour attribuer ce dispositif à l’industrie du tabac tout en satisfaisant les attentes des spécialistes en sevrage tabagique !

Bref, la cigarette électronique est en train d’échapper à ses utilisateurs, au mépris de leur volonté de ne plus fumer et… de leur santé.

Devons-nous plier l’échine et laisser faire nos dirigeants si judicieux ?
Je suis sûre que vous ne plierez pas !

Il existe une Initiative Citoyenne Européenne en faveur de la cigarette électronique. Son but est de réunir un nombre conséquent de signatures de citoyens européens pour demander au Parlement de revoir sa copie en ce domaine.
Oui mais voilà, un numéro de carte d’identité ou de passeport est requis pour valider son statut européen et donc, signer.
Grande polémique au sein de la communauté car pour certains, livrer ce type d’identifiants est au-dessus de leur force.
Tant pis si demain plus aucun vaper’s ne pourra se procurer son matériel sans être hors-la-loi, le numéro de CNI prime !
Avouez que dans une société qui flique chacun de  nos mouvements, l’importance d’un simple numéro parait très vite obsolète…
Si vous vous sentez concerné, vous pouvez signer cette Initiative Européenne ici : http://efvi.eu.index.fr.html
Ceci dit, l’EFVI, c’est bien mais ce n’est pas tout.

Il y a aussi l’Aiduce, Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Electronique.
Elle représente les consommateurs français et tient à se faire entendre après ce vote très contestable du Parlement européen.
Elle est désormais un instrument majeur car la directive sur les produits du tabac va devoir s’appliquer dans chaque pays européen et l’Aiduce vient en représentation d’une communauté entière qui se refuse d’être brimée pour un dispositif n’ayant jamais posé aucun problème majeur de santé et semblant être le centième de la dangerosité du tabac fumé.
Nous devons, tous ensemble, lui donner les moyens de nous défendre, d’intercéder en notre faveur auprès de nos institutions, d’engager des actions juridiques pour faire entendre nos expériences et notre maîtrise du sujet.
Nous avons impérativement besoin d’imposer cet interlocuteur dans les négociations nationales futures. A défaut, la directive sera mise en application en l’état, portant ainsi une atteinte sévère à une liberté de choix, la vôtre, la mienne, et celle de tous ceux qui souhaitent tenter l’aventure de la vape pour oublier le tabac.
Si vous souhaitez soutenir l’Aiduce, c’est ici : https://aiduce.org

Cela fait plus de 3 ans que je suis investie dans cette lutte pour la cigarette électronique. La vision que j’en ai est celle d’une alternative plus saine au tabac qui peut sauver des milliers de vies.
Contrairement à d’éminents spécialistes « je ne rêve pas d’une ordonnance associant un patch et un e-liquide ».
Je rêve seulement que la liberté de chacun soit respectée. Je rêve que l’individu dans sa globalité et sa volonté soit laissé libre de définir ses préférences et de mener sa vie comme il l’entend.
Le Parlement européen n’a tenu compte que des intérêts financiers et a porté une sévère atteinte à la santé publique en incluant une alternative au tabac dans une directive sensée lutter contre ce dernier.
En dépit de tout bon sens, en méprisant des milliers de citoyens ayant fait le choix d’utiliser ce subterfuge pour diminuer ou stopper une consommation de tabac formellement néfaste.
Je fais le choix de poursuivre cette lutte pour que ce dispositif soit toujours accessible sans préjugés, sans limitation et sans désinformation.
Si vous me comprenez, alors je sais que vous vous investirez à votre tour pour préserver un droit simple.

Amanda

Image

Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Vapolitique

"Il n'y a qu'en criant juste qu'on peut faire taire ceux qui chantent faux"

Le Vaporisateur Personnel

Chers élus, les vapoteurs sont de votre côté, ils sont vos alliés dans cette guerre, nous menons le même combat, le combat contre le tabac, ne l’oubliez pas !

%d blogueurs aiment cette page :