Quand la cigarette électronique « cancérigène » devient médicament !

Mais où va donc ce monde ?

Début septembre, l’enquête-choc de 60 millions de consommateurs a révélé dans un tapage médiatique hors du commun que la cigarette électronique émet des substances « cancérigènes ». Vous me direz, si je laisse une poêle sur le feu sans aucune matière grasse trop longtemps, il est fort probable qu’elle émette également des substances très nocives !
C’est pourtant ce que la pseudo-étude de l’INC a démontré. Utiliser une cigarette électronique sans alimenter son atomiseur en liquide et en le chauffant à blanc, c’est juste comme laisser une poêle brûler sur le feu ! Nous voilà bien avancés !

Mais, tant pis ! Fort de ce tapage médiatique, « certains » ont pu faire passer le message et disséminer la peur dans la conscience collective : « attention, l’ecigarette est tout aussi nocive que la clope, n’y touchez pas, continuer le tabac, c’est plus sain ! »

Mais voilà, car il y a un mais, l’autre versant de cette décrédibilisation organisée, va être comique.

Le Parlement européen s’apprête à révéler ses recommandations en ce mois de septembre 2013 et il y a fort à parier qu’une règlementation de la nicotine sera au programme. Petit avant-goût : « Les PCN (telles que les cigarettes électroniques) ne seront acceptés qu’en dessous d’un certain seuil de nicotine et comprendront des avertissements sanitaires. Au dessus de ce seuil, ces produits ne seront autorisés que si ils disposent d’une autorisation de mise sur le marché du médicament (en tant que thérapies de remplacement de la nicotine – TRN). » ou encore « toute concentration supérieure à 4mg/ml sera considérée comme médicament »
Ce qui veut bien dire que tout liquide supérieur à 4mg/ml sera désormais offert à l’industrie pharmaceutique.

Tour de passe-passe magistral : l’industrie pharmaceutique s’octroie le marché de la cigarette électronique en corrompant copieusement nos chers députés européens.
Mais quid de « l’ecigarette est cancérigène » ?

Soudain, parce qu’elle entre dans le champ d’application des laboratoires pharmaceutiques chargés de veiller à notre bien-être et notre santé, l’ecigarette devient un outil de sevrage tabagique agréé ! Oubliés les « nous ne savons pas ce qu’elle contient », les « nous ne recommandons pas son utilisation avant toute étude sérieuse » ou « l’ecigarette est dangereuse pour la santé » !
En odeur de sainteté brutale, par la magie d’une recommandation des autorités européennes, la cigarette électronique devient en quelques minutes un simple inhalateur pharmaceutique testé et approuvé sans la moindre étude officielle attestant de son innocuité !

Manipulation de l’opinion publique, mensonges avérés, récupération d’un marché en mettant en péril la santé publique, corruption de hauts fonctionnaires… combien de procès vont s’ouvrir à l’issue des recommandations du Parlement européen ?
Il existe déjà des précédents de tentatives de récupération de l’ecigarette par l’industrie pharmaceutique dans de nombreux pays du monde – j’y reviendrai bientôt dans ce blog – et la justice a systématiquement débouté les sombres acteurs de ces manipulations. Vous pensez vraiment que nous laisserons faire sans résister ?

Vous hésitez encore ? Vous avez tort ! Adhérez à l’Aiduce maintenant est le meilleur conseil que l’on puisse donner aux vapoteurs de France et de Navarre ! Car ce sont les associations de consommateurs qui porteront ce scandale devant les tribunaux !
10 euros de soutien est un minimum quand on sait que le mensonge est en train de prendre le pas sur la santé publique ! Vous ne pensez pas ?
Donnez-vous les moyens de défendre votre liberté parce que c’est la Justice qui devra trancher et que sans l’union de nos forces, nous ne disposerons d’aucun moyen d’action !

Amanda
https://arom-team.com

nicotine-inhalator

Publicités

Un commentaire sur “Quand la cigarette électronique « cancérigène » devient médicament !

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour,

    Une petite rectification : l’ecig ne devient pas un médicament par la magie d’une directive européenne : si la directive est adoptée, elle devra faire ses preuves comme médicament, être produite comme telle, pour pouvoir être vendue comme telle. Nuance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Vapolitique

"Il n'y a qu'en criant juste qu'on peut faire taire ceux qui chantent faux"

Le Vaporisateur Personnel

Chers élus, les vapoteurs sont de votre côté, ils sont vos alliés dans cette guerre, nous menons le même combat, le combat contre le tabac, ne l’oubliez pas !

%d blogueurs aiment cette page :